RECHERCHE :

RESSOURCES 24H/24 7J/7 :

  • LE KIOSK : JOURNAUX & MAGAZINES


     
    Partager "LE KIOSK : JOURNAUX & MAGAZINES" sur facebookPartager "LE KIOSK : JOURNAUX & MAGAZINES" sur twitterLien permanent
  • SKILLEOS : SPORT, LOISIRS & VIE PRO.


    Partager " SKILLEOS : SPORT, LOISIRS & VIE PRO." sur facebookPartager " SKILLEOS : SPORT, LOISIRS & VIE PRO." sur twitterLien permanent
  • TOUT APPRENDRE : SOUTIEN SCOLAIRE, LANGUES, PERMIS, BIEN-ETRE...


    Partager "TOUT APPRENDRE : SOUTIEN SCOLAIRE, LANGUES, PERMIS, BIEN-ETRE..." sur facebookPartager "TOUT APPRENDRE : SOUTIEN SCOLAIRE, LANGUES, PERMIS, BIEN-ETRE..." sur twitterLien permanent
  • VODECLIC : INFORMATIQUE & MULTIMEDIA


     

       VODECLIC

    Partager "VODECLIC : INFORMATIQUE & MULTIMEDIA" sur facebookPartager "VODECLIC : INFORMATIQUE & MULTIMEDIA" sur twitterLien permanent

Nos/Vos dernières critiques

La sonate à Bridgetower (Emmanuel Dongala)

note: 4Epopée musicale Cécile - Caden - 14 septembre 2019

L’histoire de Georges Bridgetower , violoniste noir du [...]

SOS mon enfant est dys (Carol Valet, Jennifer Delrieu, Claudine Gardères... [et al.])

note: 5Excellent livre Leslie - 11 septembre 2019

Livre très intéressant avec des conseils ! Tout [...]

Par le feu (Will Hill)

note: 5Plongée dans l'enfer d'une secte Laetitia - Questembert - 4 septembre 2019

Inspiré par l'histoire de Waco, plongez dans l'enfer [...]

AccueilCritiques rédigées par Adélaïde - Molac

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Adélaïde - Molac

 

Dans la forêt (Jean Hegland)

note: 5Magnifique ! Adélaïde - Molac - 3 septembre 2019

Un grand roman !

Nous, les vivants (Olivier Bleys)

note: 5un superbe roman ! Adélaïde - Molac - 3 septembre 2019

Un roman qui nous emmène à plus de 3800 m d'altitude dans la Cordillère des Andes. On y rencontre des personnages étranges et on glisse dans un monde onirique où réalité et songe s'entremêlent curieusement.
Magnifique !

La fissure (Jean-Paul Didierlaurent)

note: 5Pour décoiffer la routine ! Adélaïde - Molac - 3 septembre 2019

Quelle est cette lézarde qui se cache derrière la vigne vierge ? Pour entrer dans un univers rocambolesque, sans dessus dessous et se retrouver la tête en bas ...
Un roman plein de fantaisie sur la fragilité des vies bien rangées.

Dernière saison dans les Rocheuses (Shannon Burke)

note: 5épopée de l'Ouest sauvage Adélaïde - Molac - 3 septembre 2019

Pour vivre la grande épopée de l'Ouest sauvage parmi les indiens et les trappeurs dans une Nature à vous couper le souffle. Un roman magique !

Transparence (Marc Dugain)

note: 5Transparence Adélaïde - Molac - 3 septembre 2019

Un roman d'anticipation dans un futur proche (2060), à l'écriture glaciale et glaçante sur le transhumanisme et la dictature invisible du numérique.

L'humanité en péril (Fred Vargas)

note: 5L'Humanité en péril Adélaïde - Molac - 3 septembre 2019

Un bon résumé de l'état écologique de notre monde et une dénonciation de la désinformation ou dissimulation des informations sur ce sujet.
Un livre "choc", à lire absolument car "il nous faut savoir pour agir ...."

Le restaurant de l'amour retrouvé (Ito Ogawa)

note: 5Une belle parenthèse Adélaïde - Molac - 15 février 2017

Rinco, jeune femme japonaise, se retrouve du jour au lendemain sans rien, et sans voix. Elle se trouve contrainte de partir vivre en pleine montagne chez sa mère, avec qui elle n’a plus aucun contact. Sa mère l’accueille sans effusion et lui propose de travailler chez elle, en contrepartie Rinco sera nourrie et blanchie.
Petit à petit, Rinco se reconstruit. Elle se découvre même un talent culinaire, qui a pour particularité de « rendre les gens heureux ». De fil en aiguille, elle finit par aménager une remise prêtée par sa mère, pour la transformer en restaurant, SON restaurant. Ce sera un établissement où seule une table sera accueillie par service, ayant un repas élaboré selon les clients.
Ce livre nous emmène au Japon, dans un coin de montagne, où le temps semble s’être arrêté. C’est une histoire résolument positive, où l’entraide, le don et le partage sont mis à l’honneur afin que Rinco puisse réussir à se reconstruire. Ce livre nous offre une belle parenthèse dans ce monde où tout doit aller vite.

Sauf les fleurs (Nicolas Clément)

note: 5Coup de coeur de Geneviève - Bénévole Adélaïde - Molac - 11 mars 2015

Magistral,
Ce récit ne se raconte pas. Il se lit avec une extrême douceur pour ne pas en abîmer la qualité des mots, un bouquet d'émotions, au texte puissant et violent.
Un florilège de sentiments forts et poignants, comme la souffrance, la haine, le désespoir, mais aussi le désir et l'espoir d'une vie meilleure.
Nicolas Clément raconte une enfance fauchée, l'absence qui tue, les âmes et les corps mutilés. Il parle d'un drame, de larmes, de l'humiliation, du lien maternel, de ce père avare de mots comme de sentiments.
Mais au milieu de ce chaos, et de cette misère sociale, il y a l'amour comme seule échappatoire, un souvenir bienveillant, et un petit frère au cœur innocent "qui demande à l'existence qu'un peu de brise pour son cerf-volant ".
Je suis sonnée mais éblouie, par ce court récit, cruel, enveloppé d'une poésie rare !
Le premier roman d'un auteur à surveiller de près, assurément…

Des hommes (Laurent Mauvignier)

note: 5Coup de coeur de Geneviève - Bénévole Adélaïde - Molac - 11 mars 2015

En ouvrant le livre Des Hommes de Laurent Mauvignier, je m'attendais à ouvrir un roman sur la guerre d’Algérie. En fait, nous ne sommes que très peu en Algérie !
« Nous sommes avec ceux qui ne trouveront jamais la paix… C'est un livre sur la guerre après la guerre, aussi violente, sanglante et injuste, elle est désormais intérieure »
Nous sommes avec ces taiseux, qui ruminent leurs blessures, leurs rancœurs d'hier et d’aujourd’hui.
Laurent Mauvignier réussi, non pas à nous faire imaginer, mais à nous faire vivre ces moments de silences, de tensions, de folie, en malaxant les mots, pour s'approcher du plus juste ! Jusqu'à en être physiquement troublé…
Un livre étourdissant, organique, que je porte encore en moi, des semaines après l'avoir refermé. Bravo, et surtout Merci, Monsieur Mauvignier.

Oeuvre non trouvée

note: 5Coup de coeur de Danielle et Simone - Bénévoles Adélaïde - Molac - 11 mars 2015

L'horreur de la Guerre !!! 1914-1918 : Pierre Lemaître nous raconte la vie de 2 soldats : Albert et Edouard qui se sont sauvés mutuellement la vie lors conflit. Unis dorénavant par leur destinée, Edouard ayant été défiguré, ils vont vivre clandestins à travers les années 18-23, observant les spéculations et scandales de l'après-guerre. Leur revanche sera tout aussi illicite.
Bien que le sujet soit incroyable dans le sordide, le lecteur reste en haleine, car on retrouve le « Pierre Lemaitre » auteur de romans policiers.

Oeuvre non trouvée

note: 5Coup de coeur de Ginette - Bénévole Adélaïde - Molac - 11 mars 2015

Merete Lyyngaard, Vice-Présidente du Parti démocrate danois disparaît sur un ferry. Son corps n’a jamais été retrouvé. Cinq années ont passé. L’inspecteur Carl Morck est nommé à la tête d’un nouveau service de police spécialisé dans les affaires non élucidées et va reprendre l’enquête. Il est secondé par Assad un syrien futé et débrouillard. C’est un vrai plaisir de connaître ce duo d’enquêteurs hors normes. Le calvaire de la politicienne est bien décrit et le suspense est infernal, on tremble pour elle tout en admirant sa force de caractère et sa combativité.
Excellent polar, on est tenu en haleine jusqu'au bout par une intrigue complètement folle.
Ce polar n’a qu’un seul défaut : nous entraîner vers une inévitable nuit blanche.

Crimes de Seine (Danielle Thiéry)

note: 5Coup de cœur de Ginette - Bénévole Adélaïde - Molac - 8 juillet 2014

L’intrigue est bien menée sur fond de scénario catastrophe : la crue du siècle à Paris en février 2013.

La commissaire Marion est abattue à la gare du Nord dans un traquenard. Alors qu’elle est en réanimation, son corps disparaît… Ses collègues mènent l’enquête. C’est une enquête des plus inhabituelles avec même un aspect un peu fantastique car d’étranges momies voguent au fil de l’eau : la Seine a atteint son niveau record…

Bon rythme avec des personnages divers et variés. Tout y est pour nous captiver. On ne s’attend pas à cette fin d’ouvrage sous forme de rapports de police.

L’auteur Danielle Thiéry ayant été commissaire divisionnaire nous livre là un grand roman de littérature populaire très documenté avec ses rebondissements et ses mystères.

Retour Haut