DISPARITIONS - MARY HIGGINS CLARK / CLAIRE BRETECHER :

<>

Copier le code suivant sur le site où vous voulez afficher le kiosque

<iframe height='140' style='border: 0px; overflow:hidden' width='100%' scrolling='no' title='DISPARITIONS - MARY HIGGINS CLARK CLAIRE BRETECHER :' src='https://www.mediatheques.questembert-communaute.fr/java/kiosque/titre/DISPARITIONS+-+MARY+HIGGINS+CLARK+++CLAIRE+BRETECHER+%3A/style_liste/cube/nb_notices/100/only_img/0/aleatoire/0/tri/1/nb_analyse/200/op_hauteur_img/120/op_transition//op_largeur_img/90/op_hauteur_boite/0/op_captions/true/op_autoplay/ne+pas+animer/op_visible/0/op_speed/0/op_auto/0/op_scroll/1/rss_avis/0/id_catalogue/144/id_panier//profil_redirect//boite/boite_banniere_gauche/id_module/10/profile_id/1/styles_reload/0/type_module/KIOSQUE/division/1/id_profil/1/vue/cube?titre=DISPARITIONS%2B-%2BMARY%2BHIGGINS%2BCLARK%2B%2B%2BCLAIRE%2BBRETECHER%2B%253A&amp;style_liste=cube&amp;nb_notices=100&amp;only_img=0&amp;aleatoire=0&amp;tri=1&amp;nb_analyse=200&amp;op_hauteur_img=120&amp;op_transition=&amp;op_largeur_img=90&amp;op_hauteur_boite=0&amp;op_captions=true&amp;op_autoplay=ne%2Bpas%2Banimer&amp;op_visible=0&amp;op_speed=0&amp;op_auto=0&amp;op_scroll=1&amp;rss_avis=0&amp;id_catalogue=144&amp;id_panier=&amp;profil_redirect=&amp;boite=boite_banniere_gauche&amp;id_module=10&amp;profile_id=1&amp;styles_reload=0&amp;type_module=KIOSQUE&amp;division=1&amp;id_profil=1&amp;vue=cube' >&nbsp;</iframe>
<>

Copier le code suivant sur le site où vous voulez afficher le kiosque

<iframe height='140' style='border: 0px; overflow:hidden' width='100%' scrolling='no' title='' src='https://www.mediatheques.questembert-communaute.fr/java/kiosque/titre//style_liste/cube/nb_notices/100/only_img/0/aleatoire/0/tri/1/nb_analyse/100/op_hauteur_img/120/op_transition//op_largeur_img/90/op_hauteur_boite/0/op_captions/true/op_autoplay/ne+pas+animer/op_visible/0/op_speed/0/op_auto/0/op_scroll/1/rss_avis/0/id_catalogue/143/id_panier//profil_redirect//boite/boite_banniere_gauche/id_module/11/profile_id/1/styles_reload/0/type_module/KIOSQUE/division/1/id_profil/1/vue/cube?titre=&amp;style_liste=cube&amp;nb_notices=100&amp;only_img=0&amp;aleatoire=0&amp;tri=1&amp;nb_analyse=100&amp;op_hauteur_img=120&amp;op_transition=&amp;op_largeur_img=90&amp;op_hauteur_boite=0&amp;op_captions=true&amp;op_autoplay=ne%2Bpas%2Banimer&amp;op_visible=0&amp;op_speed=0&amp;op_auto=0&amp;op_scroll=1&amp;rss_avis=0&amp;id_catalogue=143&amp;id_panier=&amp;profil_redirect=&amp;boite=boite_banniere_gauche&amp;id_module=11&amp;profile_id=1&amp;styles_reload=0&amp;type_module=KIOSQUE&amp;division=1&amp;id_profil=1&amp;vue=cube' >&nbsp;</iframe>

NOS / VOS DERNIERS AVIS :

Amour minuscule (Teresa Radice)

note: 5Plus qu'une BD ,un vrai recueil de poésie Isabelle - Malansac - 6 avril 2020

Bande dessinée pour Adultes qui décrit [...]

La seizième clé (?ric Senabre)

note: 5Ado/ adultes Isabelle - Malansac - 6 avril 2020

Un garçon, presque 16 ans , [...]

Les petites distances (Véronique Cazot)

note: 5Attachant Isabelle - Malansac - 6 avril 2020

Max est tellement effacé qu'on ne [...]

Os de lune (Jonathan Carroll)

note: 3rêves ou réalité François - Questembert - 31 mars 2020

Un bon roman fantastique ou le [...]

AccueilNOS / VOS DERNIERS AVIS :

NOS / VOS DERNIERS AVIS :

 

Amour minuscule (Teresa Radice)

note: 5Plus qu'une BD ,un vrai recueil de poésie Isabelle - Malansac - 6 avril 2020

Bande dessinée pour Adultes qui décrit une belle histoire d'Amour entre Iris et Ismail, mais plutôt une BD sur l'héritage culturel, religieux, sur la façon de gérer ce que nos ancêtres, nos coutumes, nos cultures nous ont transmis.
BD engagé parle de courage et de l'absence de l'autre.
Dessins superbes avec des calligraphies, textes intimes. !

La seizième clé (?ric Senabre)

note: 5Ado/ adultes Isabelle - Malansac - 6 avril 2020

Un garçon, presque 16 ans , dans un manoir où tout un personnel dévoué œuvre pour qu'il devienne un prodige.
Mais ….une jeune fille viendra lui révéler que leur mission a une tout autre dimension .
Roman fantastique aussi bien pour les ados, car il raconte l'histoire de 2 ados ,mais aussi pour les adultes ,car il soulève des notions d'espace /temps.
Captivant !

Les petites distances (Véronique Cazot)

note: 5Attachant Isabelle - Malansac - 6 avril 2020

Max est tellement effacé qu'on ne le voit pas . Léonie, rouquine est pleine d'angoisse.
Comment ses 2 personnages vont-ils réussir à co-habiter?
quel évènement fera pour qu'ils se rencontrent enfin ?
Cette bande dessinée pour Adultes dévoilent l'intimité de 2 personnages de manière très douce. Les dessins et les couleurs rendent une ambiance bienveillante.
A découvrir

Pikto (Chikasuzu)

note: 4bon jeu de dessin François - Questembert - 31 mars 2020

Pas besoin de savoir dessiner, il faut aller à l'essentiel...ou pas.

Os de lune (Jonathan Carroll)

note: 3rêves ou réalité François - Questembert - 31 mars 2020

Un bon roman fantastique ou le rêve prend au fur et à mesure de plus en plus de place dans le récit pour un final brutal et cauchemardesque. Gâché par des erreurs de traduction et des coquilles...

Les mystères de Larispem n° 01
Le sang jamais n'oublie (Lucie Pierrat-Pajot)

note: 4Un 1er roman à découvrir... Laetitia - Questembert - 29 mars 2020

Un roman steampunk dans un Paris devenu Larispem, une cité-état indépendante, après la victoire des Communards.
2 amies, Liberté, mécanicienne, et Carmine, apprentie louchébem, vont devoir se lier à Nathanaël, un orphelin pas ordinaire.
Une société secrète, Les Frères du sang, dont la devise est "Le sang jamais n'oublie", prête pour sa vengeance.
Lucie Pierrat-Pajot est la gagnante 2016 du concours Gallimard du Premier roman jeunesse avec ce 1er tome...

A l'encre russe (Tatiana de Rosnay)

note: 3Enfin fini Isabelle - 28 mars 2020

Moyen, j'ai eu du mal a comprendre que tout d'un coup on passe sur une autre période de la vie de Nicolas et que d'un coup, on revienne sur le moment présent.

Les petites victoires (Yvon Roy)

note: 4Les petites victoires Guillaume - 27 mars 2020

Une très belle BD pleine d'humanité, ou l'amour d'un père envers son enfant autiste est énorme, où il aide son fils de manières iconoclastes à le sortir de ces torpeurs, à créer du lien social et à devenir comme les enfants de son âge... Très belle BD à conseiller!

Trois jours à Berlin (Christine de Mazières)

note: 43 jours qui ont changé le monde... Laetitia - Questembert - 19 mars 2020

Novembre 1989... Berlin... Destins croisés face à un événement qui a changé le monde... La libre circulation entre l'Est et l'Ouest... Entre liberté, et repères qui s'effondrent, un très bon roman historique...

Né d'aucune femme (Franck Bouysse)

note: 4! Elisabeth - 15 mars 2020

Bien écrit. Suspens, histoire sordide mais addictive. Facilement adaptable au cinéma.

Emperor of sand (Mastodon)

note: 5. François - Questembert - 14 mars 2020

Leur album le plus "pop" et le plus facile à écouter, très loin d'un album comme leviathan...mais mon préféré de leur discographie. Ils gardent leur puissance mais y ajoutent des mélodies bien venues.
A écouter : Sultan's curse

Legend (Witchcraft)

note: 5très bon François - Questembert - 14 mars 2020

Witchcraft reprend les bases créées par Black Sabbath. Contrairement à leurs albums précédents ils ont fait le choix d'une production moderne. Leur meilleur album.
A écouter : an alternative to freedom

Miraï, ma petite soeur (Mamoru Hosoda)

note: 5Dur dur de devenir grand frère. François - 10 mars 2020

La façon dont les sentiments sont exposés peut être déroutante pour les enfants. Le film s'adresse donc plutôt à un public adulte.

Sacrées sorcières (Pénélope Bagieu)

note: 5Une adaptation du conte en BD très réussie Anne - 8 mars 2020

Les sorcières des contes de fées, c’est bien connu, sont méchantes et détestent les enfants. Et si par malheur vous en voyez une, fuyez ! Mais comment les reconnaître si ces sorcières se déguisent en « femmes ordinaires », afin de mieux piéger les enfants? Et celles de notre histoire ont décidé de faire disparaître tous les enfants d'Angleterre... Un petit garçon orphelin et sa mamie un peu excentrique vont se retrouver entraînés malgré eux dans une aventure effrayante pour tenter déjouer leur plan diabolique.
Le célèbre conte pour la jeunesse « Sacrées sorcières » créé par Roald Dahl prend formes et couleurs en format bande dessinée, sous les crayons de la pétillante Pénélope Bagieu qui en offre une revisite drôle et palpitante, résolument moderne, tout en préservant le fil de l’histoire originale.
Auteure féministe et engagée, Pénélope Bagieu a souvent brossé les portraits de femmes fortes et indépendantes qui ont fait le succès de ses BD. Elle a été récompensée en 2019 par le prestigieux prix Eisner Award pour sa BD précédente, « Les Culottées ».

Humanissime (Rachel Williams)

note: 4Le corps humain comme vous ne l'avez jamais vu... Laetitia - Questembert - 6 mars 2020

Un magnifique documentaire où vous pourrez découvrir les différents aspects du corps humains grâce à des filtres colorés.

Kang-a-roo (Reiner Knizia)

note: 5. François - 4 mars 2020

Jeu très simple, accessible aux jeunes enfants mais qui ne rebutera pas les adultes, il est même jouable entre adultes !

Nom d'un renard !

note: 5mémo coopératif François - 4 mars 2020

très bon jeu coopératif

Les guerres intérieures (Valérie Tong Cuong)

note: 3Des longueurs de style Céline - Lauzach - 3 mars 2020

...pour une intrigue pourtant saisissante. Comment retranscrire un cas de conscience dans un roman, l'exercice est intéressant mais malgré les efforts de l'auteur, il est à mon sens impossible de mettre sur papier ce que le personnage peut vivre. Bel essai néanmoins.

Tortue rouge (La) (Michaël Dudok de wit)

note: 5Pour un moment hors du temps, dès 8 ans. Sonia - Questembert Communauté - 24 février 2020

Un film d'animation qui n'est pas à destination d'un jeune public mais qui peut se regarder accompagné dès 8 ans.
Un très beau moment sans paroles, hors du temps...

La révolte (Camille Garoche)

note: 5Vive la révolte (et le gratin pâtes) ! Cécile - Caden - 19 février 2020

Mare des brocolis ? Une seule solution la révolte !
Un bel album plein de malice

Régression (Fabrice Papillon)

note: 4. Patricia - Questembert - 15 février 2020

Un bon thriller scientifique avec des personnages marqués par la vie.

Le ciel par-dessus le toit (Nathacha Appanah)

note: 4Histoire captivante et un peu noire Isabelle - Malansac - 13 février 2020

Ce très beau roman raconte une histoire de famille,composée d'une mère,d'une fille et d'un fils. La solitude de chacun nous montre à quel point ils s'aiment et se haïssent.
Est-ce un manque de communication qui a poussé chaque personnage à agir ainsi ou le fait de ne jamais vouloir exprimer ses émotions.

Dracula (Georges Bess)

note: 5. François - Questembert - 12 février 2020

L'histoire originale de Bram Stocker dans une BD magnifiquement illustrée en noir et blanc.

Trouver les mots (Julie Buxbaum)

note: 4Trouver les mots, trouver sa place ... Céline - Lauzach - 11 février 2020

... trouver la force d'accepter qui l'on est.
Ce très joli roman nous invite dans l'univers de David, jeune lycéen stigmatisé de par sa différence, et Kit, jeune fille des plus populaires bien acceptée qui tout à coup perd ses repères.
Les deux personnages sont très attachants, et la lecture fluide. A lire au chaud cet hiver.

Dans l'abîme du temps (Gō Tanabe)

note: 5Voyage temporel et transfert de personnalité François - Questembert - 8 février 2020

Un bon manga de SF adapté d'une nouvelle de Lovecraft.

Les heures solaires (Caroline Caugant)

note: 5. Adélaïde - Molac - 8 février 2020

Un très beau roman. Il dévoile des non dits et des drames violents familiaux mais il se dégage de cette lecture de la poésie, une atmosphère un peu flottante, lumineuse et minérale de par ses magnifiques descriptions de paysages.

Il n'est si longue nuit (Béatrice Nicodème)

note: 4Un plongeon dans l'Allemagne nazie... Laetitia - Questembert - 7 février 2020

Juillet 1940... Le destin croisé de 6 jeunes allemands... Quels choix font-ils faire dans cette Allemagne totalitaire ?

La princesse de Clèves (Catel)

note: 3. Emmanuelle - Questembert - 7 février 2020

Une adaptation réussie de cette tragique histoire d'amour

Icebergs (Tanguy Viel)

note: 4. Emmanuelle - Questembert - 7 février 2020

Un essai où l'on chemine dans les mondes intérieurs des créateurs, où l'on déambule dans les lectures qui nourrissent la pensée et l'écriture...

La tribu des désormais n° 01
La tribu des désormais .01. (Benjamin Desmares)

note: 4Un roman post-apocalyptique Laetitia - Questembert - 7 février 2020

Dans un monde post-apocalyptique, "horsains" (population saine) et "monstres" (qui ont subi les effets de la catastrophe nucléaire) s'opposent...
Mais, les "monstres" sont-ils vraiment ceux qu'on croit ?
Un beau roman écologique sur la différence...

Le consentement (Vanessa Springora)

note: 4. Emmanuelle - Questembert - 7 février 2020

Un texte remarquable et courageux qui lève le voile sur une époque et l'âge du consentement

Ada (Barbara Baldi)

note: 4Créer, c'est résister Emmanuelle - Questembert - 7 février 2020

Dans la continuité de son 1er roman graphique, La partition de Flintham, on retrouve avec bonheur la peinture de B. Baldi: paysages intérieurs et de l'Autriche de 1917. On y croise avec plaisir Egon Schiele, disciple de Klimt...

Dix pour cent (Fanny Herrero)

note: 5Savoureux Anne - 5 février 2020

Nous avons beaucoup apprécié : frais et direct.

Faites le mur ! (Banksy)

note: 5. François - Questembert - 5 février 2020

Ce qui vient la nuit (Julien Bétan)

note: 3. François - Questembert - 4 février 2020

La légende du bisclavret, version bretonne médiévale du loup-garou.

La fuite (Paul-Bernard Moracchini)

note: 1La fuite Claudine - 3 février 2020

Pour un 1° roman, quelle apothéose ! Pour nous faire voyager aussi puissamment dans toutes les couches de notre humanité, depuis la froide lucidité de l'intelligence jusqu'aux emportements les plus improbables de notre nature instinctive ...

Aziliz ou Les filleuls de l'Ankou (Ricardo Montserrat)

note: 1Aziliz ou les filleuls de l'Ankou Claudine - 3 février 2020

Quel beau livre ! Il fait penser à la peinture onirique de Chagall en même temps qu'aux calvaires sculptés dans la pierre de la Bretagne profonde, avec un mélange de poésie, d'histoire et de légendes qui ne se démêlent plus... Tout cela dans une écriture chaleureuse où la vie et la mort ne cessent de dialoguer. On en sort un peu ébouriffé mais finalement étrangement réconforté sur notre sort d'humanité en errance ... ,

La montagne rouge (Olivier Truc)

note: 5Dépaysant et Yannick - Les Digitales - 30 janvier 2020

Une fois de plus, Olivier Truc nous emmène dans les paysages de neiges. Les personnages vivent dans des lieux très rudes, ont des métiers ingrats.... L'enquête nous amène à réfléchir sur les minorités ethniques, sur l'histoire des territoires traversés par l'une d'elles, les Sami

Ceux des profondeurs (Fritz Leiber)

note: 4. François - Questembert - 28 janvier 2020

Un court roman fantastique bien écrit et très efficace. Véritable hommage par le fond et la forme aux nouvelles de Lovecraft (malgré une traduction un peu lourde).

Etranges éons (Robert Bloch)

note: 3Et si les romans de HPL cachaient la réalité. François - Questembert - 28 janvier 2020

L'univers de Lovecraft transposé dans un roman policier/espionnage...c'était pas gagné mais c'est pas si mal.

Le fils de l'Ursari (Xavier-Laurent Petit)

note: 5Petite lueur d'espoir Cécile - Caden - 28 janvier 2020

Adapté d'un romande Xavier-Laurent Petit, superbe BD sur l'exil, la précarité et l'humanité (quand même un peu)

Sa majesté des chats (Bernard Werber)

note: 4L'attachante basket Emmanuelle - Le Cours - 14 janvier 2020

L'histoire dont la narratrice est une chatte, nous plonge dans un monde où des religieux ont décimé les 5/6 de la population humaine.S'ensuit une lutte entre les différentes espèces animales pour la suprématie. Deux groupes s'opposent : un groupe d'humains et de chats, mené par Basket, notre narratrice féline, et les rats.


Ce qui m'a plu dans ce roman ce sont les aventures épiques de la narratrice, son mauvais caractère qui la rend attachante et surtout toutes les informations historiques ou scientifiques qui parsèment les romans de Bernard Weber et qui nous apprennent énormément de choses.

Le bruissement des feuilles (Karen Viggers)

note: 5La nature salvatrice Céline - Lauzach - 7 janvier 2020

Enfermée dans son quotidien par un frère omnipotent, Miki est une jeune femme fascinée par la nature.
Léon de son côté arrive dans ce village où il a du mal à s'intégrer, de part sa position écologique et son statut d'étranger.
Leur rencontre permettra la libération de leurs conditions, et plus encore.

Une très belle histoire, très cinématographique.

La maison des hautes falaises (Karen Viggers)

note: 5Des personnages attachants, Céline - Lauzach - 7 janvier 2020

...une nature omniprésente et une histoire d'amour sont les clés du succès de ce roman. Lex et Callista sont deux personnages hauts en couleur, avec un passé compliqué qui se réunissent pour une même cause.
Si ce roman vous plait, "Le bruissement des feuilles" vous séduira également !

Le deuxième mari (Larry Tremblay)

note: 3Et si les femmes étaient des hommes comme les autres ? Nelly - 7 janvier 2020

Voilà un livre original !
Une inversion de rôles dans la société, les femmes ont le pouvoir, tiennent les rennes et les hommes obéissent...
Cela pourrait faire rêver les féministes que nous sommes n'est ce pas ?
Oui ...mais...finalement non ...car ces femmes pleines de pouvoir deviennent tout aussi néfastes que ces hommes plein de pouvoir qui sévissent dans notre société réelle.
Un roman qui nous fait osciller entre rêverie et horreur, entre sensualité et abomination...un fragile équilibre (ou déséquilibre) entre honneur et humiliation..
On rit mais l'on a aussi des frissons et des hauts le coeur...bref..une lecture captivante !

Les montagnes hallucinées n° 1 (Gō Tanabe)

note: 5. François - Questembert - 3 janvier 2020

Les dessins rendent parfaitement l'ambiance des romans de Lovecraft.

Greenville 1989 (florian fay)

note: 5Excellent François - Questembert - 3 janvier 2020

Jeu adulte long dans une ambiance horreur 80's, facile à comprendre, beaucoup de d'improvisation.

Kingdom run (Eric Claverie)

note: 4Bon jeu de course François - Questembert - 3 janvier 2020

Intéressant à 3 ou 4 joueurs. Ce jeu demande pas mal de stratégie. Bon jeu familial ou entre amis.

Dragon's cave (Marco Teubner)